MAIS QUI ÉTAIENT-ILS, ET D'OÙ VENAIENT-ILS ?
Réunis pour TRANSFORMER LE neuvième art...
TOUT COMMENÇA AVEC UNE COLLECTION INCOMPARABLE...
... Forgée par un groupe de héros SURPUISSANTS.
... EN UNIFIANT AUTEURS, FANS ET COLLECTIONNEURS.
Un jour ordinaire, il SE PASSA quelque chose d'extraordinaire...
ET POUR ACCOMPLIR LEUR MISSION, ILS S'APPUYAIENT SUR UNE ORGANISATION TRÈS SPÉCIALE...
... Qui allait changer l'univers de la Bande dessinée.

Fr

 — 

En

UNE NOUVELLE

PAGE POUR

LA BANDE

DESSINÉE

Découvrez la première collection NFT / BD

Lighthouse Hill

A preview of —  

Lighthouse Hill

  —  by  

Marie Jaffredo

Cape Cod Morning

A preview of —  

Cape Cod Morning

  —  by  

Olivier TaDuc

From Williamsburg Bridge

A preview of —  

From Williamsburg Bridge

  —  by  

Christopher

Compartment C Car

A preview of —  

Compartment C Car

  —  by  

Elisa Ferrari

A Woman in the Sun

A preview of —  

A Woman in the Sun

  —  by  

Béatrice Tillier

Nighthawks

A preview of —  

Nighthawks

  —  by  

Serge Ernst

New York Movie

A preview of —  

New York Movie

  —  by  

Jack Manini

Tables For Ladies

A preview of —  

Tables For Ladies

  —  by  

Christian Cailleaux

Nighthawks

A preview of —  

Nighthawks

  —  by  

Philippe Fenech

Gas

A preview of —  

Gas

  —  by  

Serge Carrere

House by the Railroad

A preview of —  

House by the Railroad

  —  by  

Bloz

Nighthawks

A preview of —  

Nighthawks

  —  by  

Frank Margerin

Chop Suey

A preview of —  

Chop Suey

  —  by  

Damien Geffroy

New York Movie

A preview of —  

New York Movie

  —  by  

Téhem

Gas

A preview of —  

Gas

  —  by  

Joël Alessandra

House by the Railroad

A preview of —  

House by the Railroad

  —  by  

Sandrine Revel

Sunlight in a Cafeteria

A preview of —  

Sunlight in a Cafeteria

  —  by  

Alexis Chabert

American Locomotive

A preview of —  

American Locomotive

  —  by  

Thierry Girod

Nighthawks

A preview of —  

Nighthawks

  —  by  

Éric Hérenguel

Gas

A preview of —  

Gas

  —  by  

Michel Rodrigue

Seven A.M.

A preview of —  

Seven A.M.

  —  by  

Olivier Saive

Cape Cod Evening

A preview of —  

Cape Cod Evening

  —  by  

Dab's

Office at Night

A preview of —  

Office at Night

  —  by  

Étienne Willem

Office at Night

A preview of —  

Office at Night

  —  by  

Olivier Brazao & Pierre Schelle

Office in a Small City

A preview of —  

Office in a Small City

  —  by  

Turk

Room in New York

A preview of —  

Room in New York

  —  by  

Paolo Loreto

House by the Railroad

A preview of —  

House by the Railroad

  —  by  

Morgann Tanco

La première communauté Web3 qui unifie, anime et récompense le monde de la bande dessinée.

Des auteurs reconnus, des oeuvres originales et des fans de comics de tous les horizons.

Un pont entre l’art physique, numérique et virtuel grâce à la technologie Blockchain.

Un accès exclusif à des contenus et des expériences uniques autour de la BD.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

LA

COLLECTION NFT

EN HOMMAGE À

EDWARD HOPPER

La première collection NFT / bande dessinée. Un évènement inédit :

27 auteurs de BD renommés rendent hommage au maître américain de la peinture réaliste, Edward Hopper. Découvrez leurs interprétations sous la forme de 27 oeuvres originales.

Chacun dans leur style, les artistes apportent leur vision personnelle et leur créativité à cette collection d’exception.

✦ 27 auteurs de bande dessinée acclamés
✦ 10 NFT limités de chaque oeuvre (ERC1155)
✦ 1 collection évènement de 270 NFT

Disponible dès maintenant

Artistes

Artists name

 / 

Author name

 / 

Author name

 / 

Author name

Thierry Girod

Morgann Tanco

Né un 14 septembre 1982 à Toulouse, le petit Morgann ne se doute pas encore que son père (comédien/metteur en scène), sa mère (plasticienne) et son grand père (architecte) vont l’initier à l’art de manière général. Durant toute son enfance et son adolescence, il s’essaie donc, à diverses disciplines tel que la danse, la musique, la dramaturgie, la photo, ou encore l’audio-visuel. Mais seul le dessin va réellement lui coller aux baskets. C’est à l’age de huit ans que le jeune Morgann hérite d’une petite collection de comics, et que son père lui fait découvrir, Astérix, Tintin, Spirou et Rahan. La révélation est soudaine. Ca y est, c’est décidé, il sera dessinateur de bande dessiné. Il se mit, alors, à dessiner des Obélix, des Spider man et des Batman, sur les pages des cahiers de cours. Cela n’arrangeant pas son inactivité assidue à l’enseignement général, qu’on tente, tant bien que mal de lui apprendre. Durant son adolescence, la découverte, de peintre comme Mucha, De Vinci, Klimt, Lautrec, et d’auteurs comme Coyote, Maëster, Janry, Gazotti, Mc Farlane, Otomo, Toriyama, Pédrosa, Ramos, Barbucci, Augustin… Vont énormément l’inspirer, et donc enrichir son dessin. En 1999, il rentre au lycée de la communication St Géraud, à Aurillac, pour y apprendre les métiers de la publicité et de l’imprimerie. C’est à cette même période qu’il rencontre Wilfrid Lupano, à Toulouse, qui n’est autre que son voisin récent, et, qui lui donnera de précieux conseils pour devenir auteur de Bande dessinée. C’est n’est que quatre ans plus tard, le BAC en poche, et quelques projets refusés par les éditeurs, que Lupano lui propose une collaboration. Ils signeront un ans plus tard, « L’Ivresse des Fantômes » chez Delcourt.

Alexis Chabert

Francais: Alexis Chabert est né dans le 17ème arrondissement de Paris, fils d’une mère professeur des écoles et d’un père ciseleur-graveur, meilleur ouvrier de France qui lui enseigna le dessin. Avec une formation de guitare classique au conservatoire National de région de Rueil-Malmaison, il est passionné par le répertoire Renaissance et Baroque. Il travaille quelques années dans la publicité en tant qu’illustrateur-roughman tout en préparant des projets pour la bande dessinée.

Il débute aux éditions Delcourt dans la collection « Terre de Légende », puis chez Bamboo il réalise Bourbon Street, chez Jungle, il dessine une biographie sur le chanteur Gainsbourg et publie « Hector le boucher » son premier scénario qui est une réflexion sur la société de consommation

Téhem

Marie Jaffredo

Autrice de bandes-dessinées (dessin, couleur et scénario), Marie Jaffredo est passée de l’urbanisme au dessin en 2000 avec l’envie de raconter des histoires. Ses premiers récits, des adaptations d’œuvres classiques (Maupassant, Grimm, etc.) et de chansons (Edith Piaf, Bourvil, etc.), sont alors édités par les éditions Petit à Petit (La Martinière). En 2004 débute l’aventure des Démons de Marie, une série signée chez Carabas avec Michael Le Galli au scénario. Une histoire forte et sombre ayant pour décors une île anglo-normande imaginaire. Cependant l’écriture la chatouille. En 2008 elle scénarise et dessine Et si… un one-shot publié chez Vent d’Ouest. Un récit sensible et nostalgique se déroulant dans les coteaux du lyonnais durant les années 60 et pour lequel elle reçoit de nombreux prix dont le prix Coup de Cœur et le prix du scénario à Chambéry. Dans la foulée, ou presque, Marie sort un petit album de strips à La Fourmilière BD nommé les Pop Korn (2009), vision cocasse de sa petite famille. 2010, retour vers le polar avec un diptyque médiéval et sanglant au nom évocateur, le Sang des Bâtisseurs (publié chez Vents d’Ouest, scénario de Michael Le Galli). Récit dans la veine du Nom de la Rose ou des romans de Ken Follet se déroulant en plein XIIe siècle au cœur d’un chantier d’abbaye. 2014, après presque 3 années penchée sur la table à dessin, Marie sort les Damnés de Paris, un roman graphique évoquant le Paris de la fin du XIXe siècle et mettant en scène 3 destins (publié chez Vents d’Ouest, scénario de Michael Le Galli). En 2015 parait Meurtre au Mont-Saint-Michel, dont l’histoire se situe dans les années 1930. Un huis-clos à la Agatha Christie en terre normande avec Jean-Blaise Djian (Les Quatre de Baker Street, Le Grand Mort…) au scénario (coédition Glénat/les éditions du Patrimoine). En septembre 2017 sort chez, toujours Glénat, un album racontant la passion qui exista entre Edouard Manet et Berthe Morisot (scénario de Le Galli). Enfin en septembre 2019 parait Yuan, journal d’une adoption, un récit autobiographique tendre et sincère sur le parcours de l’adoption de sa fille ainée (scénario, dessin et couleur, publié chez Glénat), ouvrage pour lequel elle reçoit plusieurs prix dont le Grand Prix au Festival International de la BD d'Ajaccio et le prix spécial du jury de Festi’bd de Moulins. Actuellement Marie finit un roman graphique, émouvant et sensible, se situant de nos jours dans un petit port du Japon et mettant en scène une petite fille et sa grand-mère… Toujours à l’aquarelle, ce dernier ouvrage paraitra chez Vents d’Ouest en août 2022.

Bloz

Bloz est un dessinateur et un scénariste français de bande dessinée. Il est publié pour la première fois à l’age de onze ans dans un journal régional dans les Flandres. Durant sept ans, il exerce dans la fonction publique, ce qui lui inspire la galerie de personnages et de gags que l’on découvre dans Les Fonctionnaires ! Parallèlement, depuis 1991, Bloz fournit des illustrations à plusieurs revues moto, avant de réaliser une vingtaine de guides BD chez Vents d’Ouest. En 2001, il signe la série "Les Fonctionnaires" chez Bamboo, puis "Casting Prod’" (2006) et "Les Fondus de la brocante" (2007). Depuis le tome 5, il est le dessinateur des "Commerciaux". Il a ensuite travaillé sur "Les Zathlètes" (2008), et a pu assouvir sa passion pour les deux roues à moteur en dessinant "Les Fondus de Moto" (2009-2017). L’album "Les Dinosaures en bande dessinée" lui donne l’occasion d’exposer une nouvelle facette de son talent. En 2017, il publie "Seule à la récré", une BD écrite et dessinée à deux mains, avec sa fille Anaïs. Bloz vit près de Bergues.

Christopher

Christopher, auteur de bande dessinée depuis bientôt 30 ans vit en Provence, dans le sud de la France. Ses bandes dessinées tournent autour de la musique dans des histoires de fictions comme Love Song, The Long And Winding Road, des biopics (Janis Joplin, Woodstock...). Ses illustrations sont le prolongement de son travail d’auteur, car il aime mélanger la musique aux illustrations, comme une bande sonore qui enrichirait son dessin.

Jack Manini

Rare auteur dont le groupe sanguin est BD (véridique !), Jack Manini utilise aussi bien la plume que le crayon... Mais il refuse de s’emmêler les pinceaux en mixant les deux ! À coups de crayon et pinceau, Jack a dessiné Mycroft avec Arleston et Latil au scénario (3 tomes parus chez Soleil), Estelle, série avec Maric au scénario (4 tomes parus chez Carabas), et Necromancy, écrit par Fabien Nury (2 tomes parus chez Dargaud). À grands traits de plume et d’ordi, Jack a écrit La Loi du Kanun, dessinée par Michel Chevereau (3 tomes aux éditions Glénat, réédités en intégrale sous le titre Albanie). Les deux auteurs prolongent leur collaboration avec une nouvelle série intitulée Catacombes (tome 2 disponible en juin 2011). Avec Marc Malès au dessin, Jack scénarise la série Hollywood aux éditions Glénat (tome 2 disponible en août 2011).

Dab's

Turk

Né en à Durbuy, en Belgique, Turk se passionne très tôt pour le dessin. Après de courtes études, dont il préfère ne pas parler, il entre comme apprenti au studio de dessin des éditions Dupuis remarqué par le directeur artistique Maurice Rosy (Scénariste de Tif et Tondu-Bobo-Spirou). C’est là qu’il découvre les originaux de grands auteurs et qu’il reçoit les conseils de ceux-ci de passage par là. Après son service militaire, il se met à la recherche d'un scénariste et rencontre Bob de Groot avec qui il partage les mêmes vues sur la BD. De cette union vont naître Archimède (Quatre mini-récits dans Spirou) puis Robin Dubois, publié dans le magazineTintin où il restera en tête du référendum durant 7 années, inspiré de la vision d'un vieux film avec Eroll Flyn qui les avait fait mourir de rire tellement il était dépassé. Ensemble, ils reprendront la série Clifton, abandonnée par son créateur Macherot et viendra ensuite en 1975 la création de Léonard pour l'éphémère Achile Talon Magazine. Il poursuivra sa carrière en Hollande dans Eppo puis ensuite en France dans Pif gadget. Bibliographie: Léonard 53 albums Robin Dubois 19 albums Clifton 11 albums Dr. Bonheur 3 albums Aux éditions du Lombard

Étienne Willem

Michel Rodrigue

Éric Hérenguel

Après avoir appris le dessin en autodidacte, Eric Hérenguel commence sa carrière en 1986 en illustrant des histoires courtes de Croquet dans le "Journal de Tintin". Quand celui-ci vient à disparaître, faute de projet de BD, il se consacre pendant deux ans au dessin publicitaire. En 1991, ses premiers albums sortent chez Zenda avec la série "Carnivores", puis il succède à Vicomte sur "Balade au bout du monde" dont il réalise quatre tomes. Il poursuit avec Delcourt sur une série steampunk avant de se lancer dans l'heroic fantasy parodique chez Vents d'Ouest avec "Krän", série qui devient rapidement culte. Il s'attaque ensuite à un autre registre avec "Lune d'argent sur Providence" : un western à mi-chemin entre historique et fantastique. Les influences d'Eric Hérenguel proviennent d'univers très divers : Uderzo, Franquin, Pratt pour les auteurs, "Autant en emporte le vent", "Le Reptile", "Jason et les Argonautes", "Star Wars" pour le cinéma. Il signe en 2010 un diptyque avec Christophe Arleston intitulé "Nuit Safran", ces deux tomes s'inscriront dans les "Légendes de Troy" aux côtés d'auteurs dont Kéramidas, Vatine et Dany. Il collabore régulièrement avec la société Ankama pour des illustrations de cartes à jouer sur le monde de Wakfu TCG et coécrit depuis 2009 des scripts avec Anthony Roux (créateur de Dofus/Wakfu) pour le dessin animé "Wakfu" saison deux. Il a notamment participé à l'écriture de l'épisode bonus de la saison une "Noximilien l'horloger"; Épisode réalisé au Japon par la nouvelle société d'animation franco-japonaise "Ankama Japan" et a coécrit avec Anthony Roux les épisodes 2, 3 et 4 de "Wakfu" saison 2.

Sandrine Revel

Sandrine Revel est née en 1969 à Bordeaux, une région qu’elle n’a d’ailleurs pas quittée. Après les Beaux-Arts, elle se lance dans la BD en réalisant ses tous premiers albums Bla Bla Bla ! aux Éditions Le Cycliste, L’Avenir est un Paradis associé à Claude Bourgeyx pour Sud-Ouest Dimanche, puis la série Un drôle d’ange gardien avec Denis-Pierre Filippi récompensé d’un Alph’art jeunesse. En 2002/2003, elle réalise deux albums très personnels Le 11e jour aux Éditions Delcourt et Intérieur Jazz, ouvrage dédié aux femmes de Jazz. Parallèlement à ses créations, elle assure de nombreux travaux d’illustration dans la presse jeunesse. Prix Artémisia pour Glenn Could, une vie à contretemps, primée au FIBD d’Angoulême, au salon du livre de Montréal et nominée aux Eisner Awards de la Comic Con de San Diego, elle est toujours en quête de nouveaux défis. Ses influences se situent outre-Manche avec les illustrateurs Ralf Steadman, Ronald Sear, mais aussi des peintres comme Jean Rustin, Lucian Freud et Edward Hopper.

Joël Alessandra

Joël Alessandra est né à Marseille en 1967. Il est diplômé de l’école Boulle en architecture d’intérieur. C’est en Italie qu’il publie ses premières histoires dans la célèbre revue Il Grifo. Auteur/illustrateur de bandes dessinées et de carnets de voyage, il s’appuie depuis plus de 30 ans sur ses balades autour du monde, et plus particulièrement en Afrique pour commettre ses ouvrages. Il se promène à l’étranger pour ses projets de livre bien sûr, mais fais beaucoup d’interventions auprès des jeunes en Instituts français et Alliances françaises ainsi que dans des camps de réfugiés. Le café est son outil de travail, deux litres par jour sont nécessaires à l’homme et au pinceau. Il vit aujourd’hui à Arpaillargues dans le Gard. Photo © Guillaume Esteve

Frank Margerin

Frank Margerin, né le 9 janvier 1952. Il sort de l’école des Arts appliqués en 1973, après avoir publié quelques illustrations pour les magazines LUI et PLAYBOY, il rencontre Jean-Pierre Dionnet en 1975 qui dirige METAL HURLANT, ( revue de BD de science fiction ) et lui publie sa première bande dessinée « Simone et Léon » dans le numéro 6. Quelques années plus tard, Frank créé le personnage de Lucien, Rocker de banlieue à gros et banane protubérante qui deviendra son héros récurrent. Puis ce sera Manu, une série de dessins animés pour la 5 puis la 2 en 1990 et 91 et trois albums de Momo le coursier pour l’écho des savanes. En 1992 il reçoit le grand prix d’Angoulême. Après diverses collaborations à Rigolo, Viper, Zoulou, l’écho des savanes, Okapi, Phosphore, etc, il intègre l’équipe de Fluide Glacial en 2008 et fait vieillir son héros Lucien de trente ans. Plus tard il réalise six albums « Je veux une Harley » sur scénarios de Marc Cuadrado.

Béatrice Tillier

Née à Lyon en 1972, nourrie de lecture B.D., Béatrice Tillier navigue dans l'enfance entre la campagne ardéchoise où se développe son amour de la nature, et les excursions en Europe avec sa grand-mère, riches de découvertes architecturales et artistiques qui éveillent son goût pour le dessin. Son frère ne pouvant la suivre dans ses jeux, elle invente pour le distraire, des "voyages immobiles" et des personnages fictifs grâce auxquels son intérêt pour les mondes imaginaires et son désir créatif se développent. Elle poursuit des études littéraires sans jamais cesser de dessiner avant de compléter sa formation artistique dans une école d'arts graphiques. Avant même d'être diplômée, elle illustre son premier roman aux éditions Nathan. S'en suivent des parutions régulières pour les éditions Milan, tout en préparant le tome 1 du triptyque "Fée et tendres automates" avec Téhy aux éditions Vents d'Ouest. Cette série primée à maintes reprises lui permettra d'entrer dans le monde de la B.D. par la grande porte. Forte d'avoir fait croire aux fées, elle récidive en affirmant l'existence du barbu en rouge à travers "Mon voisin, le Père Noël" avec la complicité du scénariste Philippe Bonifay, aux éditions Casterman. Guidée par la passion du détail et la volonté de transmettre les émotions qui filtrent de ses personnages, Béatrice Tillier est bien décidée à poursuivre dans cette voie et à peindre la vie comme un conte, notamment grâce à la trilogie "Le Bois des Vierges" avec Jean Dufaux, aux Éditions Delcourt (Sortie du tome 1 en mai 2009). En 2015, Béatrice succède à Philippe Delaby et devient la dessinatrice du nouveau cycle de La Complainte des Landes Perdues.

Damien Geffroy

Né en 1980, à Morlaix (29), Damien Geffroy est un auteur, illustrateur autodidacte, officiant au sein de l’atelier Kawa (Mazé-Milon 49). Père de trois enfants, il travaille pendant une quinzaine d’années dans l’enseignement avant de se consacrer exclusivement à l’illustration. Il débute sa carrière avec la sortie de Global Village en 2019, aux éditions Steinkis. Issu de sa collaboration avec le géographe David Lessault, chargé de recherches au CNRS, ce premier roman graphique aborde la question des migrations de population dans les campagnes françaises à travers un récit humaniste qui obtient le prix des lecteurs au festival d’Ancenis en 2020. Fin 2019, il intègre l’équipe du mythique magazine Fluide Glacial pour lequel il illustre les histoires déjantées de son compère Olivier Supiot. L’album « les aventures intersidérantes de Taj le survivant » paru en 2021 aux éditions Fluide Glacial, compile quelques- uns de ces récits de science fiction. En 2020, il débute une seconde collaboration dans les pages du mensuel, avec Jorge Bernstein. Ensemble, ils revisitent les classiques de la variété française pour en proposer une version absurde et décalée. Toujours en 2020, mais dans un tout autre genre, il participe, sous l’impulsion de Jean-David Morvan à l’album consacré au tristement célèbre tueur en série Michel Fourniret (ed. Glénat). En 2021, il se lance dans une série d’humour, écrite par Relom, « les Veuves Electriques » aux éditions Delcourt. Un Road trip satirique et caustique dont le premier tome « Deuil Atomique » sort au printemps. Le second tome « La Fontaine aux sources » paraît l’année suivante. Il s’essaie ensuite au policier avec les enquêtes de l’inspecteur Balto, écrites par Aurélien Ducoudray, dont la sortie du premier tome est fixée au printemps 2023.

Olivier Brazao & Pierre Schelle

Philippe Fenech

Born in 1976 in Montpellier (France), he still lives in this region. His first work as a cartoonist was published in a regional daily newspaper with the character of "Requin barjot". In 2001 he started to realize various illustrations or comic strips for Disney France magazines. His first comic book came out in 2004. Between 2004 and 2013 he is the author of the series "Tuff et Koala", "Anatole et compagnie", "L'Empire des Mecchas", "Leo, Passion rugby", "Un héros presque parfait" and "Ulysse !" In 2013, he became the illustrator of the successful series "Mes Cop's" with Christophe Cazenove at the script. Since 2020 he is also the co-author of the series "Idéfix et les Irréductibles", based on the Asterix universe.

Serge Carrere

Né en janvier 1958 à Toulouse, il entame des études d’Arts Plastiques à Aix-en-Provence puis se lance comme maquettiste publicitaire. Dans les années 80, il commence dans la bande dessinée avec des planches pour Tintin et quelques fanzines. Les Éditions Milan le découvrent en 83, il sort "Coline Maillard et Rémi Forget", bande dessinée plus adulte avec Alain Oriol. Il collabore, la même année, à Circus. En 88, il change de maisons d’éditions. Il reprend chez Vaillant, "Tristus et Rigolus" dans Pif, "Bonnie et Slide" dans Pif Parade et "SOS vétos" dans Spirou. En 92, il débute la série "Léo Loden" avec Arleston chez Soleil (29 albums à ce jour). De chez le même éditeur sort "Private Ghost" en 2001 avec, pour le scénario, Crisse. En 2014, il reprend Achille Talon avec Fabcaro (4 tomes), ainsi que les Elfées (10 tomes chez Dargaud depuis 2008).

Christian Cailleaux

Olivier TaDuc

Français d'origine vietnamienne - d'où la majuscule centrale de son patronyme -, Olivier TaDuc est né à Perreux-sur-Marne le 5 mars 1962. Après avoir abordé les études de médecine, il bifurque vers les arts plastiques et rencontre Dieter qui lui écrit quelques scénarios d'histoires complètes pour le magazine Triolo (La Forêt de Nouhaud, à partir de 1986). La réalisation d'un ouvrage publicitaire lui est commandée par le Syndicat des Eaux de France (La Légende du porteur d'eau, 1987). Il partage ensuite un atelier avec Thierry Robin et Pierre-Yves Gabrion. Sur scénario de Dieter, il commence pour les éditions Glénat une saga historique prolongeant celle du célèbre Mandrin : Sark (L'Entaille, en 1990, et Camisards, en 1991). C'est chez Delcourt qu'on le retrouve ensuite où il assure la succession graphique de Siméoni pour les trois derniers volumes des Voyages de Takuan, écrits par Serge Le Tendre : La Voix de l'ours (1994), La Source noire (1995) et La Mère des douleurs (1996). Séduit par un artiste qui réalise régulièrement un album annuel et évolue vers un style de plus en plus original, Le Tendre lui propose de créer ensemble une série sur un thème qui pourrait lui être cher. TaDuc souhaite relier ses deux sujets de prédilection : le western et les arts martiaux, d'où l'idée de développer un personnage chinois participant à la conquête de l'Ouest américain et montrant certaines coulisses, pas toujours très glorieuses, de celle-ci. Après s'être quelque peu documenté sur l'immigration chinoise en Californie, Le Tendre s'enthousiasme pour une matière aussi riche en éléments dramatiques peu exploités et le premier Chinaman paraît en 1997 aux Humanoïdes Associés. Quelque peu perdue dans le catalogue futuriste de l'éditeur, cette remarquable reconstitution historique passe en 2001 aux éditions Dupuis avec son cinquième titre, les quatre précédents et les volumes ultérieurs que l'on peut espérer nombreux et de parution très régulière. TaDuc a su se forger un style qui le range parmi les grands maîtres réalistes du genre : Jijé, Giraud, Hermann. Il nous apporte une nouvelle vision du Far West où l'on découvre les combats quotidiens des plus humbles figurants de la légende.

Elisa Ferrari

Paolo Loreto

Serge Ernst

Serge ERNST habite dans le Gers depuis 1984, il est né le 13 février 1954 à Thimister en Belgique. Il commence sa carrière en 1975 en entrant dans le Journal TINTIN où il animera durant une quinzaine d’années la série CLIN D’ŒIL. Les 15 années suivantes, il animera la série LES ZAPPEURS puis ZAPPING GENERATION dans le Journal SPIROU. En 2010, avec ZIDROU, il propose à tous les éditeurs de la place la série BOULE À ZÉRO sur un sujet difficile: la maladie de l’enfant. Seul, l’éditeur BAMBOO acceptera et défendra ce projet ! Et au final, l'accueil du public, des médias et des libraires dépasseront toutes leurs espérances avec 13 récompenses reçues ! Il est le co-organisateur du Festival BD d’ÉAUZE www.eauzebd.com Il est à la tête de l’association 2000 BD qui distribue des BD aux enfants malades du cancer et hospitalisés en France, Belgique, Suisse, Luxembourg, USA, Népal… www.2000BD.org En 2022 sort un recueil de 109 pages sur le thème de l’arbre, reprenant 10 années de collaborations avec l’association Arbre et Paysage 32 : « AUPRÈS DE MON ARBRE » en vente sur www.jolagenette.com

Olivier Saive

Olivier Saive est né à Rocourt, Belgique, en 1963. Il a toujours aimé le dessin et, après un passage éclair d’une semaine à Saint Luc, il se lance dans le métier. Il passe quelques temps en apprentissage chez Stéphan Colman puis édite, en 1984, son premier album Virage. Après un intermède où il se consacre à la réalisation de génériques TV et d’illustrations publicitaires, il revient vers la bande dessinée. Il entre chez Marsu Prod où il reprend les aventures de Chaminou durant quatre albums. Il alterne les projets personnels (Saive qui peut !) et les entreprises de grande envergure (l’adaptation en dessin animé du Marsupilami). Chez Bamboo, il reprend la série Footmaniacs et participe à l’aventure des Fondus avec Les Fondus du portable et Les Fondus de la cuisine.

La communauté

Illustration Newmisma
Illustration Newmisma
Illustration Newmisma
Illustration Newmisma
Illustration Newmisma
Une expérience qui réinvente la relation avec les bandes dessinées.

Oeuvres originales

Lancements, ventes et cadeaux de NFT

Originaux et tirages dédicacés

Expériences exclusives

Rencontres et interactions avec les artistes

Évènements physiques et virtuels

Récompenses uniques

Une cryptomonnaie pour récompenser les fans

Participation à la gouvernance artistique (DAO)

Rejoignez la première communauté Web3 dédiée à la bande dessinée

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Roadmap

May 2022

Collection Edward Hopper NFT

Lancement de la première collection exclusive : 20 auteurs réputés rendent hommage au maître du réalisme américain

JUIN 2022

Pop-traits by Christopher

Une collection originale d’avatars qui célèbrent la place des femmes dans la culture pop

ÉTÉ 2022

Nouvelles collections et partenariats

Nouvelles collections et partenariats iconiques du monde de la BD et du comics

AUTOMNE 2022

Lancement de la communauté Web3/BD

Une série d'interactions, d'évènements, et d'oeuvres d'art exclusifs réservés aux possesseurs de NFT Newmisma

HIVER 2022

Distribution du Token Newmisma

Au coeur de notre communauté : une cryptomonnaie pour récompenser artistes, fans et collectionneurs de bande dessinée.

À propos

La technologie et les protocoles Blockchain changent la façon dont le monde communique et interagit. Les NFT offrent par exemple de nouvelles perspectives pour le monde de l’art, mais il manque encore un trait d’union qui associe ce monde virtuel et les communautés d’artistes et de collectionneurs du monde physique.

Newmisma construit ce pont qui relie le Web3 et la bande dessinée. Auteurs, fans et collectionneurs peuvent désormais échanger autour d'oeuvres originales, et être récompensés au travers d’experiences exclusives.

Basée en Californie, dans la Silicon Valley, Newmisma a été créée par un groupe d’entrepreneurs européens comptant chacun plus de 15 années de succès dans la tech, les medias et l’art.

Notre mission : propulser la bande dessinée au coeur des usages de l’Internet de demain.